Gayvox.fr
Christophe Madrolle, Chanson et pansexualité
Culture & Musique

We are the love



L'ARTISTE par Michel Joanny-Furtin


Christophe Madrolle est né à Issoudun dans le centre de la France, « dans une région très rurale », précise-t-il. « J’ai fait mes premières scènes dans un opéra rock lorsque j’avais 15 ans. J’avais le rôle principal dans la comédie musicale "Toute la vie en parle". » C’est en décrochant ce premier rôle que Christophe commence sa carrière artistique. « Pourtant, je ne suis pas issu d’une famille musicale. Mes parents n’avaient pas d’argent pour me payer une école artistique. »


A 18 ans, il quitte le foyer familial pour Tours, s’inscrit à l’école de jazz "Jazz à Tours" et chante dans plusieurs groupes de gospel pendant deux ans dont "Rejoice" et le "Tours Gospel Choir" de l’association "Gospel Aujourd’hui". Grâce à différentes rencontres, il commence alors à construire son univers musical ; un univers marquant et énigmatique.


Peu de temps après, Christophe veut tenter sa chance et se lance alors dans l’aventure parisienne : « Je suis "monté" à Paris sur un coup de tête, sans rien dans les poches… J’ai commencé à composer mes premiers titres et il en est sorti "GRAFITURES" (8 titres), mon premier album en 2009 ». Intime et mélodieux, "Grafitures" connaît le succès franc d’un album autoproduit, auquel participent trois instrumentistes médaillés dont le violoncelliste Julien Roussel.



Son deuxième album "LE POINT G" (12 titres) suit en 2012. Œuvre au regard provocant. On y découvre le malin plaisir de l’artiste à semer le doute sur ses préférences et ses références. « J’ai toujours cherché à repousser les limites et les frontières un peu plus loin, pas à pas, pour peu à peu, chaque fois, gagner en libertés pour défendre l’amour universel et la pansexualité. »


2016 s’annonce être une année chargée musicalement. Après "Le Point G" produit en électroacoustique, Christophe Madrolle se lancera dans la promotion de son premier album anglophone « WE ARE THE LOVE » dont le premier extrait est sorti le 24 avril. « Toutes des chansons originales ! », insiste le chanteur. « Je m’oriente d’ailleurs vers une instrumentation pop-rock dans ce qui est pour moi un premier album "studio"… »


Autodidacte, énigmatique, décomplexé et investi, les qualificatifs ne manquent pas pour décrire Christophe Madrolle qui pourtant se résume lui-même ainsi : « Extraverti dans mes créations et très pudique en privé ; j’assume ce paradoxe… Je veux me faire connaître avec mon cœur et mes sentiments, dans l’optique de donner aux gens l’envie d’exprimer leurs émotions et leurs valeurs humanistes », affirme ce jeune auteur-compositeur-interprète qui souhaite gravir les échelons de la notoriété pour défendre des causes qui lui sont chères. « Grâce au magazine LGBT québécois Fugues, j’ai eu ma première presse internationale. Or, j’ai toujours eu en tête de partager mes valeurs ailleurs et de découvrir comment vivent d’autres communautés LGBT à l’étranger. Cet album en anglais, "We Are The Love", me permettra de les rejoindre et les soutenir… »



SON ENGAGEMENT


Christophe Madrolle s’implique dans la communauté LGBT. Selon le média belge 7sur7, Christophe est l’un des premiers artistes français à revendiquer sa pansexualité (Nouvel Obs/Rue 89, 14-02-12). « J’ai peu d’attaches pour la notion de "genre". La pansexualité, c’est aimer une personne qui aime tous les genres : les hommes, les femmes et les transgenres », explique-t-il. « C’est une philosophie personnelle qui combat le conditionnement fille/garçon et les multiples distinctions fondées sur le genre. C’est un mode de vie qui nous donne la liberté d’aimer n’importe qui en supprimant cette barrière qu’on nous impose. »


Aujourd’hui, Christophe Madrolle est un artiste engagé qui soutient la lutte contre les discriminations et l’égalité des droits quelle que soit l’orientation sexuelle. Dans ce sens, il a composé la chanson de l’association Le Refuge, « Grandir en paix », en 2015. Le Refuge est une association qui vient en aide à des jeunes victimes de LGBTphobie. Elle accueille et accompagne, héberge parfois, des jeunes mis à la porte de chez eux à cause de leur sexualité. « J’ai voulu donner la parole à ces jeunes en leur permettant de s’exprimer à travers le texte d’une chanson écrite avec leurs mots. Dans "Grandir en paix", ce sont les jeunes LGBT du Refuge qui racontent leur histoire. Je n’ai fait que composer la musique… »


Réalisé avec Lucas Stoll, le clip vidéo de « Grandir en paix » a été vu plus de 10 000 fois en quelques semaines, soutenu notamment sur les réseaux sociaux par la chanteuse Line Renaud, le journaliste Jean-Baptiste Marteau et l’animateur Cyril Hanouna. Ce titre est d’ailleurs toujours en téléchargement légal, et l’intégralité des revenus est reversée au Refuge.



« Mon engagement envers la communauté LGBT se trouve aussi dans mes vidéos où j’essaye de banaliser les sexualités. C’est ce que j’ai voulu faire par exemple dans mon dernier clip "L’erreur", tourné avec l’artiste Tonya Loren, l’une des chanteuses transsexuelles du groupe Sister Queen, en 2014. »


Christophe fut également invité à se produire en 2016 par l'association Bi'Cause lors d'un concert exceptionnel contre les LGBTphobies dans le cadre de la journée internationale IDABLHOT.



ACTUALITÉ


WE ARE THE LOVE nouvel album


Le 1er album en anglais de Christophe marque un tournant musical important pour l'artiste qui se tourne vers un public internationnal. Influencé par la chanteuse canadienne Fefe Dobson, on y entend les basses et les guitages saturées d'un album rock.




WE ARE hymne pansexuel


Durant le tournage du clip WE ARE extrait de l'album WE ARE THE LOVE, plusieurs associations LGBT se sont réunies autour de Christophe afin de défendre un amour universel. Parmi elles, SOS homophobie, Le Refuge, Bi'Cause, Flag, Homobus, Long Yang Club et Equivox.



Christophe a ainsi voulu montrer une communauté unie et solidaire face aux multiples attaques homophobes dont elle a été victime ces derniers mois.

 

 

SUIVRE CHRISTOPHE

 

Twitter - Facebook - Instagram - Site Internet


En ligne le 10 janvier 2017

Infos gay lesbienne LGBT, news gay lesbienne LGBT, actualité gay lesbienne, LGBT

Informations
Pour utiliser nos services, tu dois être membre de Gayvox et identifié.
Je suis déjà membre Mot de passe oublié ?
Pas encore membre
Je souhaite m'inscrire maintenant :

Rencontres express

Je cherche
Qui cherche
Résidant en

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK