• Santé
Gayvox.fr
Mieux-vivre sa maladie - Santé
Santé & Mieux vivre sa maladie

Modification de ma silhouette


 

Modifications de la silhouette

 

Le VIH et/ou l’utilisation durant plusieurs années des médicaments antirétroviraux peuvent, chez certaines personnes, altérer le métabolisme des graisses et le fonctionnement des cellules graisseuses (ou adipeuses) de l’organisme.


Au-delà des problèmes biologiques (excès de graisses dans le sang) ce phénomène peut entraîner des anomalies physiques de répartition des graisses, et donc, une modification de la silhouette : on parle alors de « lipodystrophie ».


La lipodystrophie peut se traduire par une fonte des graisses (ou « lipoatrophie ») au niveau du visage (tempes, ailes du nez, lèvres, joues et contour des yeux), des fesses, des jambes ou des bras. Du fait de la diminution de la graisse située sous la peau, les veines, notamment sur les bras et les jambes, deviennent plus visibles.


A l’inverse, la lipodystrophie peut se traduire par une accumulation de graisses (ou « lipohypertrophie ») au niveau du tronc, avec augmentation du volume du ventre, des seins (parfois même chez les hommes), du cou et de la région cervicale. L’accumulation des graisses au niveau cervical (derrière le cou) est appelée bosse de bison.

 

 

Avec l’amélioration des traitements contre le VIH, les lipodystrophies sont devenues moins fréquentes chez les personnes sous traitement antirétroviral.

 

Si vous souffrez de lipodystrophie du visage ou du corps, si vous pensez que votre silhouette a changé ou si vous craignez simplement de changer physiquement à cause du VIH et des traitements, n’hésitez pas à en discuter avec votre médecin. Il existe en effet des solutions de prévention et de traitement des lipodystrophies.

Dans tous les cas, une bonne alimentation et une activité physique régulière sont les premières mesures à prendre. Un régime alimentaire équilibré, faible en sucres rapides (confiture, miel, sodas…) et en graisses est conseillé.

Ces recommandations sont valables pour tout le monde, mais chez une personne atteinte par le VIH, être attentif à son hygiène de vie est encore plus important pour préserver un état de santé satisfaisant et pour aider à prévenir certaines complications du VIH et des traitements, comme les lipodystrophies.

 


Quelles solutions contre les fontes des graisses (lipoatrophies) ?

 

Quelles solutions contre les accumulations de graisses (lipohypertrophies) ?

 

 

 

En ligne le 17 mars 2010

Informations
Pour utiliser nos services, tu dois être membre de Gayvox et identifié.
Je suis déjà membre Mot de passe oublié ?
Pas encore membre
Je souhaite m'inscrire maintenant :

Rencontres express

Je cherche
Qui cherche
Résidant en


Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK