Gayvox.fr
Evasion & Destinations lointaines

« 18 nuances de gai » dans le quartier gay de Montréal


30 août 2017

Le ciel de l’un des quartiers les plus emblématiques de la communauté gay à Montréal est aux couleurs de l’arc-en-ciel. L’architecte paysagiste Claude Cormier a recouvert la rue Saint-Catherine sur un kilomètre de 180 000 billes colorées de 18 teintes différentes.


Une installation grandiose baptisée « 18 nuances de gai » dans le cadre de la 10ème édition du festival Aires Libres organisé jusqu’au 25 septembre et « qui invite les visiteurs à partager un espace de liberté et d’expression en plein cœur du centre-ville de Montréal. La rue piétonne se transforme en un lieu propice aux échanges avec des artistes et à la réflexion sur les installations artistiques éphémères ».


Village coloré

Le « Village gai » de Montréal est l’un des quartiers les plus emblématiques pour la communauté gay du monde et c’est aussi l’un des plus grands quartiers gays en superficie au monde

C’est d’ailleurs à Montréal que se sont tenus les premiers Jeux Olympiques de la communauté LGBT en 2006.

 

Promenade de couleurs

Les passants marchent habituellement sous une « canopée » de « Boules Roses » sur un parcours d’un kilomètre sur la rue Sainte-Catherine. Des boules qui ont changé de couleurs grâce au projet « 18 nuances de gai », à l’occasion de la manifestation artistique Aires Libres qui en est à sa dizième édition.


 

Les LGBT sont maintenant plus en nuances, on ne cesse d’y ajouter des lettres, d’où les diverses teintes des nouvelles boules.

 

« Cela fait deux ans maintenant que l’on essaie de faire évoluer la marque [les Boules Roses], explique Claude Cormier. Nous aussi nous devons évoluer et changer de costume un peu… Nous voulions partir du principe des couleurs de ‘’Prismacolor’’, mais il faut l’avouer, du brun dans le ciel, ce n’est pas très joli ! Par contre, le pastel est beaucoup plus beau ! Il y a aussi le fait que la culture gaie évolue aussi, les LGBT sont maintenant plus en nuances, on ne cesse d’y ajouter des lettres, d’où les diverses teintes des nouvelles boules… Ce concept de ‘’18 Shades of Gay’’ vient répondre un peu à cette évolution aussi d’une certaine manière…» explique Claude Cormier, architecte paysagiste et aussi agronome à l’origine de ce projet coloré.


 

Cette « Promenade de couleurs » sera agrémentée de 150 saules pleureurs : « On voulait redonner un sens de l’esthétique au quartier. […] Cela apporte une dimension, qui n’existait pas auparavant, par le nombre de ces arbres et par leur hauteur, du fait aussi qu’ils bougent aisément au vent et que, au gré du vent justement, ils semblent changer de teinte de vert…», ajoute Cormier.


En tout, il y a 180 000 billes colorées de 18 teintes différentes, chacune représentant 10 000 sphères égales pour chaque ton.

 

 

Source : Paris Match


En ligne le 7 septembre 2017

Infos gay lesbienne LGBTQI, news gay lesbienne LGBTQI, actualité gay lesbienne LGBTQI, culture gay lesbienne LGBTQI

Informations
Pour utiliser nos services, tu dois être membre de Gayvox et identifié.
Je suis déjà membre Mot de passe oublié ?
Pas encore membre
Je souhaite m'inscrire maintenant :

Rencontres express

Je cherche
Qui cherche
Résidant en

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK