Gayvox.fr
Mieux-vivre sa maladie - Une bonne nutrition
Santé & Mieux vivre sa maladie


Tu manges quoi ?



Passionnante question. Élevé à la campagne, nourri au grain et en plein air, je ne me posais pas de question sur la relation santé / nourriture. Disons, pas avant d'être concerné par les ravages du VIH.
Toujours à l'affut des effets du virus sur les autres pour mieux parer le moment venu à d'éventuels signes sur moi-même, j'ai donné la main à un de mes amis qui m'a plus instruit que toutes les littératures sur le sujet.

Malade à en crever jusqu'en salle de réanimation (quand on atterrit là, c'est qu'on va vraiment mal) il en est ressortit décharné. Les fesses et les joues creuses comme s'il sortait d'un de ces camps de la mort dont les images télévisuelles m'ont permis d'opérer le rapprochement.
Le corps affaibli, mais la tête à toute épreuve. Il écoutait les médecins lui conseiller de manger telle ou telle denrée, cuite de telle ou telle manière. Il écoutait aussi son corps et ses envies.

Un jour, encore alité dans une chambre d'hôpital, après avoir repris des forces et ses esprits, il décida de s'offrir un repas japonais. Du sushi, du sashimi, du poisson cru à gogo. L'envie était trop forte. En face, les recommandations ne pesaient pas lourd. « Surtout, évitez les viandes et les poissons crus. Privilégiez les aliments bien cuits. »

Pour limiter les risques, il me demanda d'aller dans le meilleur restaurant qu'il connaissait. Un de ses amis en était le patron. Il avait trouvé la formule pour composer avec les recommandations médicales et les violents désirs de ses papilles. Il mangerait donc du cru et du meilleur.
De la qualité, du frais, mais du cru malgré tout. Le plaisir était si grand que le virus n'osa lui infliger le moindre mal. Fort de cette expérience, il réitéra quelques jours plus tard après avoir repris des forces avec un steak tartare.
Bref, tout ce qu'on lui déconseillait d'avaler. Là encore, il mettait clairement en garde le patron : « Tu me sers un demi microbe et je meurs dans l'heure. » Il pensait ce qu'il disait. C'était convainquant. Il obtenait donc ce qu'il y avait de plus frais.

Sans doute y avait-il un risque. Mais comparé au bonheur de s'en mettre plein les babines, il avait mesuré l'enjeu et opté pour le plaisir en essayant de rationaliser les conséquences. N'allez pas croire qu'il joue avec le danger.

Non, il a une alimentation ultra équilibrée. Il n'utilise que des aliments de la meilleure espèce. Il mijote au mieux ces plats pour en éliminer les danger potentiels. Depuis des années, il vit au rythme d'une cuisine saine et de quantités raisonnables. Il réfrène parfois ses envies excessives de cru, mais il en consomme toujours. Et à la moindre suspicion, il change de cantine.
Comme quoi, si la science avait toujours raison, il serait mort depuis longtemps. Comme quoi aussi, être visité pour toujours par l'intrus VIH ne vous enlèvera jamais votre capacité d'évaluer, de juger, d'apprécier les situations à l'aune de vos perceptions, de vos envies.

Faudra juste gérer des équilibres en ayant conscience des possibles.

Lionel Duroi pour Gayvox.

>> Témoignage : Je ne pense pas à manger des fruits, je n'aime pas les légumes, en plus cela coûte très cher...Manger des fruits et des légumes c'est essentiel pour tous !.

>> Toute sortie, qu’elle soit programmée et susceptible de se prolonger ou imprévue, ne doit pas perturber ou empêcher la prise de vos médicaments. Cela nécessite donc un minimum d’organisation.
Comment préparer ses sorties et faire face aux imprévus

>>Traitements VIH et classes de médicaments

>>Plus de conseils nutritionnels sur le site VivrePositif.


>> Les aliments à privilégier et ceux à éviter


Informations
Pour utiliser nos services, tu dois être membre de Gayvox et identifié.
Je suis déjà membre Mot de passe oublié ?
Pas encore membre
Je souhaite m'inscrire maintenant :

Rencontres express

Je cherche
Qui cherche
Résidant en


Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK