• Santé
Gayvox.fr
Mieux-vivre sa maladie - Santé
Santé & Mieux vivre sa maladie

Où en est le VIH en 2016 ? Et demain, un monde sans sida ?



Les derniers chiffres du VIH chez les gays (de l’année 2015) sont inquiétants :

 

- Un porteur du VIH sur sept dans l'Union européenne ignore son état

- L'Organisation mondiale de la santé (OMS) s’inquiète du record de contaminations sur le continent européen dû à la propagation du virus en Russie

- Près de la moitié (47%) des cas dans ces pays sont diagnostiqués à un stade tardif de la contamination (en moyenne 4 ans après)

- En France, sur 5.925 cas en 2015, le VIH concerne 43% d’hommes homosexuels (16% d’hétéros) et augmente particulièrement chez les jeunes gays de moins de 25 ans (de 8 à 14% selon l’Institut de Veille Sanitaire en 2013.

- Les homosexuels sont le seul groupe parmi lequel la contamination au VIH augmente. Ils sont près de 2.547 à avoir découvert leur séropositivité en 2015. Dont 1.600 à un stade avancé, ce qui est très préoccupant.

- De trop nombreuses personnes sont encore éloignées du dépistage : on estime à 25.000 le nombre de personnes ignorant leur séropositivité en France.

 

Le monde entier espère atteindre la fin de l’épidémie en s’organisant autour de stratégies de prévention et de dépistage d’ici 4 à 15 ans. L’ONUSIDA a pour but d’arriver à une trajectoire des 3x90 en 2020 : 90% de séropositifs diagnostiqués, 90% traités et 90% avec une charge virale contrôlée. 

 

 

La ville de Paris a l’objectif de mettre fin au SIDA en 2030, et vient de dévoiler son programme, un an après le lancement de ce projet. Un million d’euros serviront au : 

- Le doublement de la capacité de dépistage communautaire des associations intervenant auprès des migrants dans les quartiers prioritaires 

- La création de 11 consultations hebdomadaires dédiées à la PrEP (prophylaxie pré-exposition) dans les centres de dépistage parisiens (CeGIDD), soit une capacité de 1000 patients supplémentaires sous PrEP à Paris. 


Les chercheurs s’organisent également : le professeur Jean-Michel Molina a mis en place avec l’ANRS le programme Prévenir : son objectif est d’analyser l’accès et l’efficacité de la Prep et d’aider à la montée en charge rapide de ce traitement à Paris (dans ses aspects quantitatifs et qualitatifs)

Mais rien ne pourra se faire sans dépistage, ni l’utilisation individuelle des outils de prévention.

 

Plus d’infos : Sida-Info-Service au 0800 840 800 et sur sida-info-service.org

 

En ligne le 12 décembre 2016

Informations
Pour utiliser nos services, tu dois être membre de Gayvox et identifié.
Je suis déjà membre Mot de passe oublié ?
Pas encore membre
Je souhaite m'inscrire maintenant :

Rencontres express

Je cherche
Qui cherche
Résidant en


Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK