• Santé
Gayvox.fr
Mieux-vivre sa maladie - Santé
Santé & Mieux vivre sa maladie

5 idées fausses sur les IST/MST



La jeune génération (18-35 ans) est mal informée sur les IST/MST. Certaines idées fausses ont la vie dure.


« Je prends la pilule, inutile de mettre un préservatif »

Non ! La pilule ne vous protège en rien contre les infections sexuellement transmissibles. Elle sert uniquement à vous protéger d’une grossesse non désirée. Chez les moins de 35 ans, le préservatif est reconnu comme la meilleure protection contre les IST, mais seulement la moitié l’utilisent toujours d’après une étude par Harris interactive.

A noter également que se laver à la Bétadine ou utiliser des crèmes spermicides ne garantit pas une protection contre les IST/MST.


 

« Les maladies sexuellement transmissibles ne s’attrapent pas par voie orale » 

FAUX. Trop de personnes pensent que faire une fellation ou un cunnilingus ne présente aucun danger. Lors d’un rapport buccal, la personne secrète du liquide, susceptible de contenir des maladies qui peuvent contaminer son partenaire. Là, encore une fois, l’usage du préservatif est recommandé, surtout s’il y a éjaculation.


« La syphilis n’existe plus »

FAUX. Cette IST est revenue en France en 1999. Près de 500 nouveaux cas sont déclarés chaque année sur le territoire français. Selon l’institut national de veille sanitaire, le retour de la syphilis est dû à « la hausse des pratique à risques en particulier chez les homosexuels masculins ». La jeune génération boude l’usage du préservatif, qui est pourtant indispensable pour prévenir toutes les infections sexuellement transmissibles.


« Aujourd’hui, on peut guérir du SIDA »

Les recherches sur le SIDA ont considérablement avancé mais on ne peut toujours pas en guérir. Les nouveaux traitements permettent de vivre plus longtemps et en meilleure santé, mais ils ne parviennent pas à détruire les protéines du virus présentes dans votre corps. 

Aujourd’hui, la majorité des MST peuvent se soigner, mais ce n’est pas une raison pour ne pas se protéger.


« Etre vierge me protège de toute maladie »

FAUX. Lors du premier rapport sexuel, le risque de contamination est plus élevé : lors de la pénétration, vous pouvez avoir une légère perte de sang, donc un contact avec le sperme et cela augmente les risques de contamination.


18 juillet 2016 - Magathe pour Gayvox

Informations
Pour utiliser nos services, tu dois être membre de Gayvox et identifié.
Je suis déjà membre Mot de passe oublié ?
Pas encore membre
Je souhaite m'inscrire maintenant :

Rencontres express

Je cherche
Qui cherche
Résidant en


Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK