• Santé
Gayvox.fr
Mieux-vivre sa maladie - Santé
Santé & Mieux vivre sa maladie

L'autotest... Et après ?


« La majorité des appelants nous posent des questions sur la fiabilité du test. »

 

En France, les autotests VIH sont disponibles en pharmacie depuis le 15 septembre 2015. Les différentes associations de lutte contre le SIDA assurent le suivi après les tests.

Préparation en amont. Depuis 6 mois, toute personne majeure ou mineure peut acheter librement un autotest de dépistage du VIH en pharmacie. Les associations de lutte contre le SIDA ont défendu la commercialisation du produit et se sont préparées à la vente. En deux mois, Sida Info Service a reçu 652 appels concernant l’autotest. L’association a formé ses écoutants à répondre à toutes les questions sur ce nouveau produit. En collaboration avec le laboratoire AAZ, SIS a mis en place une formation sur la praticabilité et la maniabilité  de l’autotest, de façon à expliquer le plus clairement possible son utilisation. Puis, les écoutant ont été guidés dans l’accompagnement téléphonique des utilisateurs d’autotests. Le docteur Arame Reymes-Mbodje, directrice des plates-formes d’écoute de Sida Info Service, estime qu’il est important de tout mettre en œuvre pour assurer le suivi par téléphone : « On fait ça depuis des années mais il a fallu renforcer certaines connaissances de nos écoutants pour pouvoir répondre à toutes les questions. Le nouveau produit a tout à fait sa place dans le dispositif de dépistage. »

Ainsi, sur le 652 appels, 3 % concernaient un accompagnement dans la réalisation d’autotest. Selon Arame Reymes-Mbodje, « La majorité des appelants nous posent des questions sur la fiabilité du test. »

 

Vidéos et explications. Sida Info Service a publié plusieurs vidéos explicatives sur l’utilisation des autotests. En trois mois, les pastilles on été vues plus de 26 000 fois sur le web et 15 000 connexions ont été enregistrées sur le site autotest-sante.com

 

 

Le numéro de Sida Info Service se situe sur l’emballage du test. C’était une des conditions pour que la vente soit autorisée en France. Sur le territoire français, ils seraient plus de 50 000 à ne pas connaître leur séropositivité.

 

6 avril 2016 - Magathe pour Gayvox

Informations
Pour utiliser nos services, tu dois être membre de Gayvox et identifié.
Je suis déjà membre Mot de passe oublié ?
Pas encore membre
Je souhaite m'inscrire maintenant :

Rencontres express

Je cherche
Qui cherche
Résidant en


Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK