Gayvox.fr
Actualités & Revue de presse

Edith Windsor, "héroïne" du mariage gay aux États-Unis, est morte à 88 ans


Elle était l'un des visages historiques du militantisme LGBT aux États-Unis. L'Américaine est décédée ce mardi 12 septembre.


 

"Elle restera à jamais la lumière de la communauté LGBTQ qu’elle aimait tellement et qui l’aimait autant", écrit Judith Kasen-Windsor, épouse d'Edith Windsor, dans un communiqué. Militante LGBT, pionnière de la défense du mariage pour tous aux États-Unis, Edith Windsor est décédée ce mardi à 88 ans.


Appuyée par Barack Obama, alors président des États-Unis, elle jette les bases de ce qui deviendra en 2015 la loi de légalisation du mariage homosexuel outre-Atlantique. L'ancien locataire de la Maison Blanche a d'ailleurs rendu hommage à celle que les Américains surnommaient Edie.


Obama a réagi à son décès dans un communiqué. "J'ai eu le privilège de parler avec Edie il y a quelques jours, et de lui redire à quel point elle a marqué ce pays que nous aimons", a déclaré l'ancien président démocrate.



L'ouverture du mariage aux homosexuels, le combat de sa vie


Dès 2013, l'Américaine devient l'une des activistes majeures du combat pour l'égalité LGBTQ. Cette année-là, c'est devant la Cour suprême qu'elle porte son combat. Après le décès de sa première épouse, l'État fédéral lui demande de débourser 363.000$. Son mariage avec une femme, qu'elle avait légalement épousée au Canada, n'est pas considéré par le système fédéral américain, qui lui interdisait de bénéficier du même régime fiscal que le dernier survivant d'un couple hétérosexuel. 


Une loi de 1966 encadrait alors toujours le mariage, reconnu uniquement pour les couples hétérosexuels. La Cour suprême avait finalement donné raison à Edith Windsor et avait notamment déclaré inconstitutionnelle la loi fédérale stipulant que le mariage était l'union d'un homme et d'une femme, accordant ainsi aux couples homosexuels les mêmes droits que les couples hétérosexuels. Grâce à Edith Windsor, la légalisation du mariage gay dans tout le pays était lancée. 


Hommage à une "héroïne"


Après l'annonce du décès d'Edith Windsor, c'est toute la communauté LGBTQI qui est en deuil. Sur Twitter, ils sont nombreux, stars, politiques ou anonymes, à rendre hommage à cette figure du combat pour l'égalité. "En se battant pour elle-même, Edie a représenté des millions d'Américains et leurs droits. Qu'elle repose en paix", écrit Bill Clinton. 


Pour son épouse, ancienne candidate à la Maison Blanche, Hillary Clinton, Edith Windsor "a montré au monde que l'amour pouvait être puissant pour le changement. Elle manquera beaucoup".


 

L'Human Rights Campaign, l'organisation de défense des droits LGBT la plus importante des États-Unis adresse également un dernier hommage à Edie.


"En tant que leader et icône du combat pour l'égalité du mariage, Edith Windsor est devenue une héroïne pour des millions de gens. Merci, Edie, d'avoir inspiré toute une génération", peut-on lire sur Twitter, dans un post accompagné d'une vidéo de l'Américaine, qui restera à jamais l'une des figures majeures du combat LGBTQ aux États-Unis.



 

Source : RTL.fr


En ligne le 14 septembre 2017

Infos gay lesbienne LGBTQI, news gay lesbienne LGBTQI, actualité gay lesbienne LGBTQI, culture gay lesbienne LGBTQI

Informations
Pour utiliser nos services, tu dois être membre de Gayvox et identifié.
Je suis déjà membre Mot de passe oublié ?
Pas encore membre
Je souhaite m'inscrire maintenant :

Rencontres express

Je cherche
Qui cherche
Résidant en

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK